C’est quoi une assurance au tiers ?

En France, lorsque l’on possède une voiture, il est exigé de disposer au moins d’une assurance en responsabilité civile. En dehors des dispositions légales, diverses options de couverture vous sont proposées. Parmi ces dernières, l’assurance au tiers représente l’option d’entrée de gamme. Mais qu’est-ce qu’en réalité une assurance au tiers ? Découvrez dans cet article, quelques réponses sur l’assurance au tiers.

Assurance au tiers : qu’est-ce que c’est ?

L’assurance au tiers est un type d’assurance auto assurant le minimum légal de couverture. Elle propose aux clients le niveau minimum légal de couverture exigé par le Code des Assurances, même en cas de stationnement du véhicule. L’assurance au tiers garantit au moins, la responsabilité civile du conducteur. Cette garantie intervient lors de la réparation des dégâts causés à autrui pendant un événement (incendie, accidents de circulation, etc.).

Lire également : Découvrez les Meilleures Offres d'Assurance Automobile et Économisez!

Contrairement aux autres mandats d’assurance auto, l’assurance au tiers ne prend pas en compte les dégâts dont vous êtes victime lorsque la responsabilité d’un événement retombe sur vous. Généralement, elle n’intervient pas dans le remboursement des frais liés aux dommages engendrés par les phénomènes naturels, les vols et les incendies. Néanmoins, au cas où ces garanties spécifiques auraient été mentionnées dans votre mandat d’assurance, l’assurance au tiers pourrait vous venir en aide.

L’assurance au tiers représente l’alternative la moins chère, mais aussi la moins complète. Néanmoins, elle pourra être intéressante dans certaines situations particulières.

A lire en complément : Comment obtenir un devis d’assurance moto en ligne

À quel moment prendre une assurance au tiers ?

Tout propriétaire de véhicule, en utilisation depuis 10 ans, pourra penser souscrire à un contrat d’assurance au tiers. C’est une solution en ce qui concerne les véhicules de faible valeur. En effet, le prix d’un véhicule baisse brusquement au fil du temps. Ainsi, il devient inutile d’opter pour les assurances tous risques. Lors d’un accident, il est probable que le coût de dédommagement du véhicule ne soit pas avantageux, compte tenu du coût des primes de votre contrat. Ainsi, vous pouvez compléter à votre mandat d’autres garanties avec l’économie réalisée.

L’assurance au tiers est aussi une solution pour baisser la dépense lorsque votre prime d’assurance est élevée. De ce fait, les jeunes conducteurs, ayant l’obligation de payer une prime d’assurance élevée chaque année, se tournent vers l’assurance au tiers afin de réduire la dépense.

Quelles sont les procédures pour souscrire une assurance au tiers ?

Lorsque vous achetez votre véhicule, vous n’aurez qu’à contacter l’assureur de votre choix afin d’assurer votre machine. Pour ce faire, il vous sera demandé certaines pièces. Il s’agit de :

  • Votre certificat d’immatriculation ;
  • Votre permis de conduire conforme à la catégorie de l’automobile ;
  • Votre relevé d’informations, au cas où il ne s’agirait pas de votre premier mandat d’assurance.

Par ailleurs, au cas où un conducteur utiliserait un véhicule sans avoir un permis de conduire en cas d’accident, l’assurance au tiers ne couvrira pas le dédommagement des dégâts causés peu importe la provenance du sinistre.

Voilà ! Vous connaissez dorénavant ce qu’est l’assurance au tiers. C’est le genre d’assurance auto qui s’occupe des frais liés aux dommages infligés à un individu tiers dont le conducteur est garant. Elle est le moyen de couverture le moins onéreux, mais aussi le plus incomplet.

Assurance au tiers ou assurance tous risques ? Un choix complexe pour votre auto

Bien que l’assurance au tiers semble être une alternative de renom pour les automobiles, il existe tout de même d’autres éventualités pouvant être tout aussi avantageuses : l’assurance tous risques. En effet, de nombreuses différences sont à considérer quant aux deux assurances en question.

Alors que l’assurance au tiers peut garantir un minimum obligatoire en France, l’assurance tous risques gère un plus grand nombre de dommages et sinistres. En effet, avec une sécurité maximale prometteuse pour celles et ceux qui possèdent ce type d’assurance, vos déplacements seront bien moins compliqués.

Néanmoins, la différence clé entre les deux assurances auto est la suivante : le niveau de garantie associé au devis ainsi qu’au contrat. Éventuellement, la seconde différence flagrante entre ces deux mêmes assurances est bien évidemment le prix.

En effet, la responsabilité civile, associée à l’assurance au tiers, est bien moins bénéfique. En se tournant plutôt vers l’assurance tous risques, cette dernière vous offre bien plus de protection aussi bien pour le conducteur que pour son véhicule si celui-ci subit un accident, qu’il soit responsable ou non.

De ce fait, l’assurance tous risques vous garantie une couverture bien plus importante autant au niveau des dommages corporels que pour les matériels, et cela, grâce à l’aide des garanties bien plus étendues. Toutefois, il faut garder à l’esprit que tout cela peut s’alterner en fonction de votre assureur, notamment au niveau de la cotisation d’assurance auto. Éventuellement, pour plus amples informations concernant cette dernière, référez-vous au site suivant : latribuneauto.com.

Les avantages et les inconvénients de l’assurance au tiers

Comme mentionné précédemment, l’assurance au tiers est une alternative fiable qui peut convenir à certains conducteurs. Toutefois, vous devez considérer les avantages et inconvénients de cette assurance auto.

Les avantages :
• L’assurance au tiers est moins chère que l’assurance tous risques.
• Cette assurance convient aux voitures anciennes ou d’une faible valeur marchande.
L’assuré ne sera pas tenu responsable des dommages causés à autrui en cas d’accident.

Les inconvénients :
• L’individu assuré devra payer de sa propre poche pour les réparations effectuées sur son véhicule si celui-ci subit un accident non-responsable.
Pas de garantie contre le vol ou l’incendie du véhicule.
• Même si vous n’utilisez pas votre voiture régulièrement, elle doit tout de même être couverte par une assurance auto sous peine d’amende s’élevant jusqu’à 750 euros !

Il faut donc prendre le temps nécessaire afin d’étudier toutes les options possibles concernant votre type d’assurance auto. Éventuellement, prenez contact avec différents assureurs pour comparer leurs offres respectives et ainsi faire un choix plus éclairé quant à ce qui conviendra le mieux pour vous et votre automobile.

Comment fonctionne l’indemnisation en cas de sinistre avec une assurance au tiers ?

En cas d’accident responsable, l’assurance au tiers ne couvre que les dégâts causés à autrui. Si vous êtes victime de cet accident, votre assurance prendra en charge les dommages corporels et matériels subis. En revanche, si c’est vous le responsable de l’accident et que des personnes ont été blessées ou que leur véhicule a été endommagé, alors ils seront indemnisés par votre assureur.

Dans le cas où votre voiture est endommagée lors d’un accident non responsable (vol ou incendie), il faudra obligatoirement souscrire une option complémentaire à votre contrat d’assurance auto pour être indemnisé. Effectivement, sans cette option supplémentaire, il n’y aura pas de remboursement possible pour réparer les dommages infligés sur votre véhicule.