Comment calculer le Crit’Air ?

Dans le but de permettre à chaque conducteur de connaître le degré de pollution qu’il émet chaque jour, les vignettes du Crit’Air ont été inventées. Chacun sait désormais où se situer et cela facilite la circulation. Le Crit’Air peut aussi être calculé si vous connaissez les données à utiliser pour le faire.

Quelles sont les données pour calculer le Crit’Air ?

Deux données sont essentielles pour vous permettre de calculer le Crit’Air de votre voiture ou de votre engin. Il s’agit de :

A voir aussi : Quand expire le Code de la route ?

La date d’immatriculation de votre voiture

L’immatriculation d’un véhicule est prouvée par la carte grise. Une voiture est immatriculée environ un mois après son achat. Ce papier peut ainsi permettre de déterminer la période dans laquelle vous avez acheté votre véhicule. La date de la première immatriculation sert à calculer le Crit’Air encore appelé certificat qualité de l’air.

La motorisation de la voiture

La motorisation d’une voiture est un ensemble de caractéristiques qui déterminent la puissance et le type de moteur d’un véhicule. Elle est transcrite sous forme d’un code comportant trois à quatre lettres. Vous pouvez le trouver sur votre carte grise dans la rubrique D.2. Ce code indique le type et la version d’une automobile.

A lire aussi : Où réviser le code de la route ?

Lorsque vous avez ces deux données, vous pouvez alors essayer de calculer le Crit’Air de votre véhicule en allant sur le site indiqué pour cela.

Comment utiliser le simulateur pour le calcul du Crit’Air ?

Pour commencer ce calcul, rendez-vous sur le site officiel dédié au classement environnemental de votre véhicule. Vous pouvez y accéder à partir de votre tablette ou ordinateur. Allez dans votre navigateur et recherchez au niveau de la barre de recherche “ simulateur Crit’Air”.

Parmi les différentes propositions qui vous seront faites, vous verrez le site qui donne accès au simulateur. Avant de cliquer sur “ accéder au simulateur”, mettez à votre disposition la carte grise de la voiture concernée. Soyez également certain d’avoir sous les yeux les informations telles que :

  • le type de voiture;
  • la norme euro;
  • la source d’énergie, etc.

Si vous avez du mal à trouver les informations concernées, faites-vous aider par quelqu’un qui s’y connait.

Où trouver les vignettes du Crit’Air ?

Les vignettes du Crit’Air ne sont pas dans les boutiques ou les supermarchés. Le seul endroit où vous pouvez les commander est le site gouvernemental du Crit’Air. Lorsque vous finissez de calculer le Crit’Air de votre voiture, vous pouvez en même temps lancer la commande de votre vignette.

Il vous suffit de communiquer votre adresse présente sur la carte grise et elle sera livrée par boîte postale. Le prix de ces autocollants n’est pas onéreux. Avec un montant de 3,70 euros, vous pouvez vous en procurer.

Quels sont les critères d’éligibilité pour obtenir une vignette Crit’Air ?

Pour obtenir une vignette Crit’Air, vous devez remplir certains critères. Ces derniers sont déterminés en fonction des catégories de véhicules et de leur niveau d’émissions polluantes.

Les catégories éligibles pour l’obtention d’une vignette Crit’Air sont les suivantes :
• Les voitures particulières (VP) et les utilitaires légers (VUL) immatriculés à partir du 1er janvier 1997
• Les deux-roues motorisés (2RM) dont la première immatriculation a été faite après le 1er juin 2000
• Les poids-lourds, bus et autocars avec une première date d’immatriculation postérieure au 30 septembre 2009
• Les voitures particulières et les utilitaires légers équipés de moteurs Diesel euro 6 depuis septembre 2014

En revanche, les véhicules dont la première immatriculation remonte avant ces dates ne peuvent prétendre à recevoir une vignette Crit’Air. Il faut souligner que même si votre voiture respecte la norme Euro 6 mais qu’elle a été mise en circulation avant septembre 2014, elle ne sera pas éligible pour cette vignette.

Le niveau d’émission polluante est aussi un facteur essentiel qui permettra à votre véhicule d’être éligible ou non pour l’obtention de la vignette Crit’Air.

Voici les différents niveaux pris en compte par ordre croissant :
• Véhicules électriques
• Véhicules hybrides rechargeables (PHEV)
• Véhicules essence Euro 4, 5 et 6
• Véhicules Diesel Euro 6

Les véhicules qui ne respectent pas ces niveaux d’émissions polluantes sont automatiquement exclus de l’obtention d’une vignette Crit’Air.

Vous devez prendre en compte tous ces critères avant de commander votre vignette. En cas de non-respect des normes établies pour les catégories ou les niveaux d’émissions polluantes, vous risquez une amende pouvant aller jusqu’à 375 €.

Comment fonctionne la zone à circulation restreinte (ZCR) en lien avec le Crit’Air ?

Le Crit’Air est fortement lié à la mise en place des zones à circulation restreinte (ZCR). Ces dernières sont mises en place dans les grandes villes pour lutter contre la pollution de l’air. Les véhicules dotés d’une vignette Crit’Air ont le droit de circuler librement dans ces zones, tandis que les autres sont contraints de s’y conformer.

Les ZCR peuvent être permanentes ou temporaires et concernent souvent les centres-villes. Pour savoir si votre ville en possède une, il suffit de consulter la liste officielle des communes sur le site Internet du gouvernement français ou celui de votre préfecture.

Si vous avez obtenu une vignette Crit’Air correspondant au niveau requis par la zone où vous circulez, vous êtes autorisé à rouler sans restriction dans cette zone aux horaires indiqués. Toutefois, si votre voiture ne dispose pas d’une telle vignette alors qu’elle doit y être présente selon les critères énoncés précédemment, elle risque une amende pouvant aller jusqu’à 135 €.

Pensez à bien noter que certaines zones réservées sont aussi soumises aux restrictions liées aux niveaux sonores émis par le véhicule (certains centres historiques sont concernés). Dans ce cas-là, même avec un certificat qualité environnementale conforme au niveau demandé pour entrer dans la zone à circulation restreinte (ZCR), un véhicule peut se voir refuser l’accès si son niveau sonore est trop important.

Pensez également à bien vérifier si votre ville fait partie des villes de France ayant des zones à circulation restreinte. Les ZCR sont en expansion et leur niveau de restriction est amené à augmenter en fonction des questions environnementales posées par la qualité de l’air urbain. La meilleure solution sera, sans nul doute, d’envisager l’achat ou la location d’un véhicule électrique ou hybride rechargeable qui répond aux exigences liées aux normatives émises afin de pouvoir continuer à utiliser les voies publiques sereinement !