Comment se débarrasser d’une voiture à la casse ?

Si votre véhicule est garé depuis des années et est donc hors d’usage, la solution qui vous revient est de le mettre à la casse. Cette option permet de vous en débarrasser en toute simplicité. De plus, les autorités le recommandent vivement. Mais comment se débarrasser d’une voiture à la casse ? Dans cet article, on vous donne la procédure à suivre.

Faire appel à un destructeur agréé

En France, il existe plusieurs structures de destruction de voiture hors service appelées VHU. Entrer en contact avec une société prestataire de ce genre de service permet de se débarrasser rapidement d’une carcasse. Pour en trouver une, cela est très simple. Chaque région dispose d’une structure agréée traitant des ferrailles.

A lire aussi : Quand changer courroie distribution diesel  ?

Il suffira de faire une bonne recherche sur internet pour trouver celle qui est implantée dans votre zone d’habitation. Il vous faudra récupérer le numéro de ladite société pour rentrer rapidement en contact avec celle-ci. Les destructeurs agréés d’automobiles disposent d’un service de dépannage opérationnel.

Celui-ci fournit un camion de dépannage pour transporter votre épave depuis votre maison jusqu’au siège de la casse. Cependant, ce service a un coût. Il vous faudra donc vous acquitter des frais de transport. Vous pouvez aussi choisir de transporter vous-même votre épave jusqu’à la casse.

A découvrir également : Quand est-ce qu’une voiture devient une épave ?

Mais cette option est à la fois tracassante et coûteuse. La première est de ce fait, la mieux conseillée. Une fois votre voiture déposée à la casse, les destructeurs agréés d’automobiles se chargeront de vous en débarrasser en la mettant en pièces. Rassurez-vous, la mise en pièces est totalement gratuite.

Les pièces demandées

Lorsque vous rentrez en contact avec une structure de destruction de VHU, vous aurez à transmettre certains documents en rapport avec votre véhicule. Ceux-ci sont importants pour l’enregistrement de la voiture à la casse. Ils sont donc obligatoires. Parmi ceux-ci, il y a :

  • la carte grise ;
  • les justificatifs en cas de perte des documents du véhicule ;
  • le certificat d’immatriculation : celui-ci peut substituer la carte grise ;
  • l’attestation de propriété : elle est recommandée pour les véhicules de plus de trente années ;
  • le formulaire à remplir pour la destruction ;
  • le certificat de non-gage.

Après la destruction du véhicule, le centre vous donnera un certificat de destruction.

Demander la prime de conversion

L’État permet à tout propriétaire ayant mis son véhicule à disposition d’une casse d’entrer en possession d’une prime spéciale. Celle-ci est conçue pour aider les propriétaires ayant fait détruire leur épave à en acheter une nouvelle.

Pour bénéficier de cette prime, vous devez faire une demande après la destruction de l’ancien véhicule. La prime de conversion est accordée en fonction de certains critères.