Depuis quand existe le permis de conduire en belgique ?

Le permis de conduire est un document indispensable pour tous les conducteurs auto. Il constitue une preuve de ce que ces derniers ont une maîtrise des règles régissant la conduite. En Belgique, comme dans de nombreux pays, la détention d’un permis est l’une des conditions sine qua non pour conduire. Mais, depuis quand existe le permis de conduire dans ce pays ? Faisons le tour de la question dans cet article.

À quand remonte l’instauration du permis de conduire en Belgique ?

Le permis de conduire existe depuis 1967 en Belgique. Cependant, l’instauration du permis avec examen remonte en 1969. Cela fait donc 53 ans que les conducteurs belges peuvent rouler après avoir passé le « vrai » permis. À l’origine, l’apprentissage de la conduite se faisait, soit avec le vendeur de véhicules, soit avec un parent qui s’y connaissait. En 1967, on note l’arrivée du papier rose qui était délivré par la commune sur simple demande administrative. Cette période peut être assimilée à celle de la naissance du permis de conduire en Belgique. Toutefois, l’événement qui marqua réellement l’instauration du permis était l’obligation pour les conducteurs de passer un test théorique.

A lire également : La Mustang de Bullitt

En effet, cette révolution remonte à la date du 1er janvier 1969. Pour conduire sur la voie publique à cette époque, il était indispensable d’avoir son code. Cela était dû aux nombreux cas d’accidents mortels enregistrés sur les routes. De fait, le gouvernement instaura en 1977 le permis pratique, un an après la réforme du Code de la route. Depuis sa publication, la réforme consignée dans l’arrêté royal du 1er décembre 1975 prévaut jusqu’à nos jours. Les différentes épreuves d’obtention du permis ont, quant à elles, évolué dans le temps. Cela s’est surtout remarqué après la régionalisation qu’elles ont connue en 2018.

Comment avoir son permis de conduire en Belgique ?

Le permis en Belgique se délivre aux personnes âgées de 18 ans révolus. Mais, il est possible de passer l’examen théorique et de suivre les cours pratiques à partir de 17 ans. Dans l’un ou l’autre des cas, plusieurs étapes sont à franchir pour l’obtention du permis de conduire. On a :

A voir aussi : Quel est le meilleur moyen de trouver de l’essence pas chère à proximité ?

  • L’apprentissage à la conduite: il peut se faire de 2 manières à savoir : l’apprentissage en filière libre et l’apprentissage en école de conduite ;
  • L’examen théorique: il s’agit d’une composition d’une épreuve de 30 minutes ;
  • La formation de gestes premiers secours de 3h : elle est obligatoire pour l’obtention du permis B;
  • L’examen pratique: il se compose après une période de 3 mois de conduite au minimum.

Combien coûte le permis de conduire en Belgique ?

En Belgique, il existe 6 catégories de permis de conduire à savoir :

  • Le permis pour les voitures ;
  • Le permis pour les autobus ;
  • Le permis pour les camions ;
  • Le permis pour les véhicules agricoles ;
  • Le permis pour les cyclomoteurs ;
  • Le permis pour les motocyclettes.

Le coût standard pour l’obtention du permis de conduire

Pour un permis de conduire de voiture, par exemple, les auto-écoles proposent des forfaits basiques de 20 heures de conduite. À cela s’ajoute un forfait illimité en ce qui concerne l’examen théorique. Le coût de cet ensemble est de 1 700 € environ avec un rythme d’étude classique et une admission aux épreuves dès le premier tour.

Cependant, il faut noter que ce montant peut varier en fonction de la région ou du département. Généralement, la préparation pratique est de 1 000 € au moins avec 50 € comme frais d’examens. Quant à la partie théorique avec le matériel didactique, l’apprenant peut s’attendre à 100 €.

Les frais supplémentaires et les aides de financement du permis

Dans certaines auto-écoles, il existe des frais supplémentaires tels que les frais d’inscription et ceux du livret d’accompagnement. De plus, en cas d’échec à l’examen théorique, le candidat devra passer un examen approfondi auprès d’un ophtalmologue. Par ailleurs, en Belgique, de nombreux dispositifs sont disponibles pour financer le passage du permis. La plupart d’entre eux concernent les candidats âgés de 15 à 25 ans. Ces derniers peuvent prendre les renseignements nécessaires auprès des missions locales sur le permis à 1 €/jour.

Mais, il faut souligner que ces dispositifs ne diminuent pas le coût du permis. Plutôt, ils permettent aux candidats de faire son permis à partir d’un prêt à taux zéro avec un remboursement de 1 €/jour.

Quelles sont les différentes catégories de permis de conduire en Belgique ?

En Belgique, il existe différents types de permis de conduire qui sont classés en fonction du type de véhicule que le conducteur est autorisé à conduire. La catégorie la plus courante est celle des voitures particulières, pour lesquelles un permis B doit être obtenu. Il permet notamment de rouler avec une voiture légère ou moyenne.

Les autres catégories comprennent le permis pour les autobus et les camions (C), le permis pour les cyclomoteurs (A), le permis pour les motocyclettes (A) ainsi que le permis pour les véhicules agricoles lourds (F).

Le permis C peut être obtenu à partir de 21 ans après avoir réussi un examen médical et psychotechnique. Pour ce faire, il faut aussi posséder depuis au moins deux ans un autre type de permis tel que celui des voitures particulières.

Le permis A est réservé aux personnes âgées d’au moins 16 ans qui souhaitent conduire des cyclomoteurs dont la cylindrée maximale ne dépasse pas 50 cc. Ce type de véhicule ne nécessite pas d’examen pratique mais une formation théorique est toutefois obligatoire.

Le permis B peut quant à lui être passé dès l’âge de 18 ans après avoir réussi un examen théorique et pratique portant sur plusieurs domaines tels que la compréhension du code routier ou encore la maîtrise du volant. Le candidat doit aussi suivre une formation composée d’un minimum de 20 heures.

Le dernier type de permis concerne ceux qui souhaitent circuler avec des véhicules agricoles lourds. Le permis F peut être passé dès l’âge de 18 ans et permet notamment de conduire des tracteurs agricoles, remorques ou autres machines.

Le permis de conduire est un sésame indispensable pour les automobilistes belges qui souhaitent circuler librement sur les routes du pays. Pensez à bien choisir la catégorie correspondant à vos besoins et à avoir une parfaite connaissance du code routier afin d’éviter tout incident sur la route.

Quels sont les critères pour obtenir son permis de conduire en Belgique ?

Les critères pour obtenir son permis de conduire en Belgique varient selon la catégorie du permis. Pour le permis B, il faut d’abord être âgé d’au moins 18 ans et avoir une certaine expérience de la route, acquise notamment au travers d’une auto-école. Il faudra ensuite passer un examen théorique portant sur les règles du code de la route et un examen pratique qui évaluera vos compétences en situation réelle.

Pour les autres catégories (A, C, D…), des conditions supplémentaires s’appliquent : par exemple, il faut être titulaire du permis B pour pouvoir passer le permis A ou C. Pour ces catégories spécifiques telles que les motos (catégorie A), poids-lourds (catégorie C) ou transports en commun (catégorie D), une formation approfondie est requise afin d’en maîtriser toutes les subtilités techniques.

Soulignons aussi qu’il est capital de bien penser à sa carrière de conducteur afin de garantir sa sécurité ainsi que celle des autres usagers de la route.

Mentionnons également qu’il est possible, sous certaines conditions, comme l’apprentissage anticipé dès 17 ans avec accompagnateur ou encore après deux années probatoires avec un autre type de mobilité douce comme le vélo électrique sans assistance moteur thermique, permettant aux citoyens bruxellois ayant réussi cette dernière étape de bénéficier gratuitement de leur première demande de permis de conduire.